lundi, 07 juillet 2008

Introduction

Depuis des années, Genève n'est plus un modèle, mais un contre-exemple. Les impôts, les loyers, les primes d'assurance-maladie, les prix, le taux de chômage et la dette publique sont parmi les plus élevés de Suisse. Pour les entreprises comme pour les organisations internationales, Genève est désormais une destination parmi d'autres.

La constitution genevoise actuelle, qui a fait l'objet de bricolages les plus divers depuis son adoption en 1847, est à l'image de cet état de fait. Nos institutions ne sont plus en mesure de répondre aux défis du XXIème siècle.

Genève mérite mieux !

L'Assemblée constituante, c'est la chance inespérée de lever enfin les entraves à la liberté d’entreprendre à Genève et d’offrir à notre canton un cadre lui permettant d'exploiter durablement son énorme potentiel.

C'est pour cette raison que je suis candidat à l'élection de l'Assemblée constituante du 19 octobre 2008. 

Commentaires

Avec un tel pedigree et une jolie p'tit gueule comme la tienne je me ferai un plaisir de croquer tout cru, métaphoriquement parlant, mieux politiquement parlant.

A bientôt et plus tôt que tu ne le crois jeune pousse de radi.


tiger Lilly

Écrit par : Tiger Lilly | mardi, 05 août 2008

Merci Tiger Lilly, tes compliments me vont droit au coeur.

Le radis est un excellent aliment. Bon appétit !

De surcroît, contrairement au roses, les radis ne se fanent pas...

Au plaisir,

Murat

Écrit par : Murat Alder | mercredi, 06 août 2008

En effet Murat les radis ne fanent pas mais ils pourrissent...

Quant aux roses qu'elles perdent leurs pétale ne me dérange pas, je dois même confesser que j'y prends un plaisir pervers... Raté je ne suis pas socialo. Regarde un peu plus à gauche et tu verras dans mon regard cet éclat carnassier qui sied si bien aux femmes quand leur appétit est aiguisé. Malheureusement il me faudra plus d'un petit radi pour me rassasier même comme entrée...

Tiger Lilly

Écrit par : Tiger Lilly | mercredi, 06 août 2008

Les commentaires sont fermés.