jeudi, 27 août 2009

Une nouvelle tendance politique : le géronto-populisme

Le MCG a lancé une initiative populaire "pour le respect des aînés".

Je souhaiterais appuyer cette démarche percutante en proposant un amendement :

"Article 1 : il est interdit d'instrumentaliser les personnes âgées à des fins électorales en pleine campagne pour le Grand Conseil."

Le MCG, parti probablement éphémère né d'un coup de gueule populaire contre les frontaliers (encore que certains électeurs n'ont toujours pas compris que les frontaliers, c'est aussi des Suisses et des Suissesses qui n'ont plus les moyens d'habiter à Genève), se met donc au géronto-populisme.

Tactiquement, au vu de la pyramide des âges, c'est intelligent.

Moralement, c'est vraiment lamentable.

Commentaires

Salut Murat,

J'ai la vive impression qu'il y a un détournement de voix dans les EMS à défaut de contrôles effectifs sur les capacités de discernement des résidents.
J'aurai des informations à ce sujet qui peuvent t'intéresser même si elles couvrent plutôt un domaine plus large qui est celui des expertises psychologiques en Europe.

Bonne continuation et courage!

Écrit par : Quentin ADLER | jeudi, 27 août 2009

Bonjour Murat...très bonne note, beaucoup d'humour et tellement de vérité...
le MCG tente par tous les moyens d'effacer les affaires saugrenues qui entachent le parcours du Président Stauffer...tantôt on tape sur les étrangers, tantôt on demande la démission de notre président Merz...et voilà que maintenant, le vilainMCG rebondit sur les EMS, instrumentalisant le débat de société autour de cette problématique du 3ème âge, uniquement à des fins électoralistes.....
bien à vous...!

Écrit par : M.U.R | jeudi, 27 août 2009

Si j'ai bien compris, l'article que vous proposez interdirait aux radicaux du Grand-Saconnex d'organiser un après-midi de semaine à 14 heures (quand les non-retraités ne peuvent venir porter la contradiction) une séance "à l'intention des aînés des communes du Grand-Saconnex et de Pregy-Chambesy", au cours de laquelle M. François Longchamp va venir faire l'éloge (évidemment non-électoraliste) de sa politique sociale pour les aînés.

Vous avez raison, de tels procédés sont à proscrire en démocratie.

Écrit par : ORSINI Magali | vendredi, 28 août 2009

Les commentaires sont fermés.