jeudi, 27 août 2009

Une nouvelle tendance politique : le géronto-populisme

Le MCG a lancé une initiative populaire "pour le respect des aînés".

Je souhaiterais appuyer cette démarche percutante en proposant un amendement :

"Article 1 : il est interdit d'instrumentaliser les personnes âgées à des fins électorales en pleine campagne pour le Grand Conseil."

Le MCG, parti probablement éphémère né d'un coup de gueule populaire contre les frontaliers (encore que certains électeurs n'ont toujours pas compris que les frontaliers, c'est aussi des Suisses et des Suissesses qui n'ont plus les moyens d'habiter à Genève), se met donc au géronto-populisme.

Tactiquement, au vu de la pyramide des âges, c'est intelligent.

Moralement, c'est vraiment lamentable.

mercredi, 15 octobre 2008

Idée n° 3 : Renforcer la solidarité entre générations

Depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, l'espérance de vie n'a cessé d'augmenter en Europe. On vit en meilleure santé et plus longtemps. Aujourd'hui, beaucoup de retraités conservent une activité professionnelle, culturelle, politique ou associative. Certains s'occupent même de leurs petits-enfants pour permettre aux parents de ces derniers de mieux concilier vie de famille et carrière professionnelle.

Les retraités ont un rôle actif à jouer dans notre société. Depuis des années, les radicaux proposent d'instaurer des programmes de mentorat entre seniors et jeunes chômeurs dans les communes, ce qui favoriserait également une meilleure compréhension entre générations.

On pourrait donc imaginer que la future nouvelle Constitution genevoise évoque la solidarité entre générations, et invite les communes à mettre en place ces systèmes de mentorat.