samedi, 18 octobre 2008

Idée n° 6 : Réaffirmer la liberté individuelle du choix des modes de transport

La rue de Lausanne est un parfait exemple d'aménagement urbain absurde et incompréhensible.

En direction de la sortie de la Ville, on trouve un trottoir, une voie pour les automobiles, et une voie pour le tram. Rien de plus normal. En revanche, en sens inverse, c'est-à-dire en direction de la Gare Cornavin et du centre-ville, le trottoir est deux fois plus large qu'une route, et les automobilistes doivent partager leur voie avec le tram, ce qui n'est pas sans ralentir l'un et l'autre de ces deux modes de transport.

Or, même la Constitution actuelle, dont on a assez souligné les défauts, consacre la liberté individuelle du choix du mode de tranport et le principe de complémentarité entre les différents modes de transports. Force est de constater que nos autorités, notamment municipales, se contre-fichent de la volonté populaire et continuent de saisir le moindre chantier comme une occasion de supprimer des routes et des places de parc.

Il est donc fondamental de réaffirmer la liberté individuelle du choix des modes de transport et le principe de complémentarité des modes de transport dans la future nouvelle Constitution genevoise.